Dossiers Bizarres – Le Queen Mary; bateau le plus hanté du monde

Capsule Audio Dossiers Bizarres 19 juillet 2019

Le navire de croisière Queen Mary a été construit en Écosse sur le chantier John Brown and Company au début des années 1930. Il a été complété en 1934 et fit son premier voyage en 1936. Il a été nommé ainsi pour honorer la reine Mary de Teck, reine consort du Royaume-Uni et impératrice des Indes de 1910 à 1936.

La taille du Queen Mary est d’environ 2 fois celle du célèbre Titanic qui a sombré dans l’Atlantique Nord avec environ 1 500 personnes à son bord en 1912.

Pour sa part, le Queen Mary a effectué, entre 1936 et 1967, 1001 traversées de l’Atlantique avec à chaque plus de 2 000 personnes à bord (passagers et membres d’équipages).

Depuis sa mise à la retraite, le navire est ancré dans le Port de Long Beach où il a été transformé en Hôtel et musée.

Vitesse, deuxième guerre mondiale et tragédies

Peu de temps après sa mise en service, le Queen Mary obtient le Ruban bleu, distinction donnée au bateau le plus rapide avec ses 30,14 nœuds (55,82 km/h).

C’est principalement à cause de sa rapidité que le Queen Mary sera converti en navire de transport de troupes et de prisonniers durant la deuxième guerre mondiale.

Complètement repeint en gris et surnommé le fantôme gris, il transportera entre 15 000 et 20 000 soldats australiens et néo-zélandais par voyage à partir de 1940 et jusqu’à la fin du conflit mondial.

Il sera rejoint dans ces tâches par le Queen Elizabeth tout aussi rapide. Leur vitesse permettant de distancer facilement les terribles sous-marins allemands qui ciblaient principalement les navires de transport de troupes.

C’est à cette époque que la première tragédie associée au Queen Mary survient. Durant une mission de transport, le navire était escorté par devant celui-ci par un croiseur léger, le HMS Curacoa. Le bateau d’escorte naviguait en zig-zag devant le Queen Mary pour tenter de tromper les sous-marins allemands qui pouvaient potentiellement tenter de les atteindre.

Malheureusement, le Queen Mary étiat trop rapide pour le HMS Curacoa et fini par le rejoindre. Il entra en collision en son croiseur d’escorte, le scindant en deux et l’envoyant par le fond.

Les ordres du capitaine du Queen Mary étaient claires; « Ne jamais ralentir peu importe ce qui survient. » Ralentir signifiait assurément d’être coulé par les allemands. Le Queen Mary continua donc sa route sans jamais ralentir.

Les secours arrivèrent à la hauteur du HMS Curacao deux heures plus tard et 239 des 336 hommes à bord trouvèrent la mort.

Après la guerre, le Queen Mary retrouva ses couleurs originales et recommença à transporter des passagers réguliers entre l’Europe et les Amériques.

Durance ces années, diverses tragédies vinrent s’ajouter à celles du HMS Curacao.

Deux femmes sont mortes noyées dans l’une des deux piscines du navire. Des membres d’équipage travaillant dans la salle des machines furent blessés ou tuer dans divers accident.

Et des morts naturelles par maladie arrivèrent également durant les longues années de service en mer du Queen Mary.

Est-il hanté le beau bateau?

Depuis que le Queen Mary a été converti en hôtel fixe, plusieurs visiteurs ont signalés des phénomènes étranges lors de leur séjour à bord.

Plusieurs disent avoir vue des femmes vêtues en vêtements des années 1930 ou des années 1960, les deux époques marquées par les noyades.

D’autres entendent un bébé pleurer qui serait décédé après être tombé gravement malade durant une traversée.

Le fantôme d’un membre d’équipage de 18 ans victime d’un accident grave lors d’un test de fermeture des portes d’étanchéité (la porte 13 pour être précis l’aurait écrasé) hanterait aussi la salle des machines.

Dans certaines sections du bateau on dit que les appareils électroniques ont tendance à cesser de fonctionner ou, dans le cas des appareils photos, produire des photos de mauvaise qualité ou carrément noires.

L’épicentre des phénomènes inexpliqués se trouvait dans la cabine B340 avec des bruits, des apparitions, des objets déplacés et des lits qui bougeaient seuls.

Cette cabine a d’ailleurs été condamnée et vidée de tout son mobilier pour ne plus jamais être louée à qui que ce soit depuis.

La réputation du Queen Mary en tant qu’un des endroits les plus hanté de la planète attire des curieux de partout à travers le monde. Beaucoup de passionnés du paranormal y font des séjours.

Le roi George V et Mary de Teck sur le pont du Queen Mary
Le roi George V et Mary de Teck sur le pont du Queen Mary

Il y a aussi des soirée thématiques avec visite du navire et un centre de recherche sur les phénomènes paranormaux y a élu domicile.

Le Queen Mary est-il hanté? Les opinions vont dans chaque extrêmes passant de ceux qui affirment qu’aucun phénomène inexpliqué ne s’y passe à ceux qui croient que c’est l’endroit le plus actif du monde pour le paranormal.

Les différents médiums et « chasseurs de fantômes » qui ont étudié le bâtiment s’entendent pour dire que les ondes négatives sont très présentent dans les différents endroits où des drames sont survenus. Les sceptiques quand à eux disent avoir passé une excellente nuit de sommeil et avoir apprécié l’aspect historique du légendaire navire Queen Mary…

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire